Anne Pandelé

Anne Pandelé

Cet utilisateur n'a pas partagé ses informations de profil

Articles par Anne Pandelé

Livres en liberté

0

echange-livre Votre BU Droit et Science politique fête ses 3 ans de partenariat avec l’Association Emmaüs en vous proposant toujours un espace libre de dépôt et d’échange de livres.

Situé dans le hall d’entrée de la bibliothèque, une étagère met à disposition de tout lecteur un panel de livres : essentiellement des romans, mais aussi des essais, des encyclopédies, des dictionnaires.

Chacun peut, à sa guise, tout simplement choisir et emporter un livre.

Ce projet a été rendu possible grâce à l’ancien conservateur en chef de la BU Droit, Pierre Fénart, qui fait le lien entre l’association Emmaüs Côte d’Azur et la bibliothèque. En effet, Emmaüs récupère un nombre très important de livres et n’arrive pas à tous les vendre.

Dans ce sens, au-delà d’une volonté marchande, c’est bien généreusement que l’association souhaite faire bénéficier la communauté universitaire et ses étudiants avant tout, de ces dons de livres généralistes. C’est aussi un moyen de faire connaître l’association et rendre visible sa présence.

Ce projet remporte un vif succès dans notre BU : les livres mis à disposition disparaissent très rapidement !

Cette initiative est renforcée par la possibilité de venir aussi déposer un livre.

Chaque personne peut libérer un livre de sa bibliothèque et lui offrir une « seconde vie » en le proposant à d’autres lecteurs.

Les principales BU du SCD de Nice disposent aujourd’hui de ce service (BU Henri Bosco, BU Saint Jean d’Angély, BU Sciences). A l’occasion des fêtes de fin d’année, les BU Sciences et Médecine vont même jusqu’à organiser un « Swap » : en remplissant un court formulaire, c’est un livre surprise empaqueté et répondant à vos attentes que vous pourrez vous procurer gratuitement !

Quand les bibliothèques nous gâtent …emmaus2

      J’achète solidaire, J’agis, J’emmaüs

Quand le papier s’offre une seconde jeunesse

0

Si la modernité des BU aujourd’hui se réfère à l’importance de l’électronique par rapport au papier, il n’empêche que l’activité de reliure a toujours sa place en BU.

  • Mais la reliure, c’est quoi au juste ?

Attribué désormais à un prestataire extérieur, la reliure consiste à protéger, renforcer, agréger un certain nombre de documents papier. Dans notre jargon de bibliothécaire, on parle plus précisément de « train de reliure ».

Loin de l’activité ferroviaire ;-)), préparer un train de reliure, c’est avant tout s’occuper de nos collections courantes de périodiques. Les fascicules de certaines revues sont tout simplement reliés entre eux, afin de leur attribuer une couverture rigide, d’en faciliter la recherche, la manipulation et par là même, la conservation.

La BU Droit envoie encore de manière régulière des collections de périodiques à la reliure. C’est le cas notamment du Recueil Dalloz, de certains JCP, de la Gazette du Palais …

Mais la reliure ne concerne pas seulement nos collections courantes de périodiques.

La BU investit également dans la reliure au niveau de ses collections fragiles et précieuses de livres. En cela, elle participe d’une politique de conservation bien active.

Ainsi, en 2014, la BU Droit a entrepris des opérations de reliure d’ouvrages très abîmés provenant de la Villa Passiflores.

Avant

 

S

Après

1000 € ont été dépensés pour réparer des livres, selon une sélection rigoureuse dans le sens où il vaut parfois mieux racheter que de faire restaurer un document abîmé.

Sont reliés en priorité: les documents rares , présentant un intérêt scientifique et ou local avéré (histoire des Alpes maritimes, coutumes du Comté de Nice…), dédicacé par une personne connue (par exemple le Doyen Trotabas, etc).

Et au-delà de la reliure, mais toujours dans la volonté de préserver ses documents anciens, la BU Droit vient de terminer deux importants chantiers de conservation :

– dépoussiérage des archives de l’Institut d’Études Juridiques et de livres anciens en marge des commémorations des 50 ans de l’UNS
– documents fragiles ou abîmés déposés dans des boites de conservation spécialement conçues pour les collections de documents précieux ou les collections muséales.

La modernité des BU ne se repère pas seulement à l’aune de leur pratique du numérique mais aussi et d’autant plus par leur vigilance et leur savoir-faire quant à l’entretien et la conservation des documents imprimés proposés au public.

IUB ou comment Interroger Un Bibliothécaire

6

http://www.flickr.com/photos/leehaywood/4237636853/

Les bibliothèques universitaires ont toujours eu un service d’Aide au lecteur en présentiel.

Aujourd’hui, ce « bureau des renseignements » se dématérialise : il existe désormais en ligne, en voici sa charte.

La dématérialisation de ce service ne sert pas seulement à augmenter son champ d’action et à accompagner les usagers en dehors des murs de la bibliothèque.

La mise en place d’un service de renseignement à distance permet aussi et surtout de créer un espace d’échange et de communication caractéristique des bibliothèques.

Mais, IUB, c’est quoi concrètement ?

  • Une équipe de professionnels de la documentation là pour assurer une réponse, en 3 jours maximum

 Vous rêvez de questionner un bibliothécaire ?

Vous souhaitez interpeller un bibliothécaire ?

Ou tout simplement vous êtes perdu parmi les nombreuses pages web de notre université ?

N’hésitez pas : il vous suffit d’utiliser le formulaire en ligne visible sur chacune des pages web de notre bibliothèque.

iub

 

Depuis maintenant 2 ans que ce service fonctionne au sein de notre BU, nous répondons à plusieurs centaines de questions par an.

  • Des questions très pratiques : où est situé tel document, comment trouver une revue, ouvrages en retard, réservation d’une salle …
  • Questions plus techniques : accès suspendu à une base de données en ligne, problèmes de connexion ?
  • Questions davantage bibliographiques: trouver de la doctrine, jurisprudence, législation ? Une thèse à identifier ? Un sujet à cerner ? Un article de revue à lire ?

L’équipe d’IUB est aussi là pour orienter vers le service compétent de l’UNS.

IUB s’adresse à tous les usagers des différents campus en général et à n’importe qui cherchant des informations sur l’université en particulier.

Interroger un bibliothécaire c’est donc :

  • Solliciter l’aide d’un bibliothécaire sur n’importe quel sujet
  • S’assurer d’une réponse rapide
  • Correspondre, communiquer, trouver un lieu de parole

Ainsi, voilà comment les bibliothèques ont su garder, grâce à l’outil numérique et à un service innovant, cette faculté d’échange et de rencontre qui les caractérise depuis toujours.

Et voici quelques liens vers d’autres services (les plus connus) de réponses en ligne proposés par d’autres bibliothèques :

 

Fil RSS de Anne Pandelé
Remonter