Articles taggués salle de recherche

Les prestigieuses sessions d’été d’études politiques : à travers les archives de l’Institut d’Études Juridiques de Nice : 1954-1959

0

L’Institut d’Études Juridique (IEJ) de Nice, créé par un arrêté ministériel en date du 23 décembre 1938, permit à la ville de Nice de renouer avec son passé de ville d’enseignement du droit, privilège qui fut accordé par les lettres patentes du duc Emmanuel-Philibert et des princes Maurice et Thomas, respectivement en 1559 et 1639.

Rattaché à l’Université d’Aix-en-Provence, jusqu’à la création de la Faculté de Droit par décret du 2 août 1962, cet Institut donna la possibilité aux étudiants en droit de Nice et des Alpes-Maritimes d’étudier dans leur ville, évitant le long et coûteux déplacement à Aix-en-Provence.

Fruit de l’action concertée de deux hommes, le Doyen Louis Trotabas (1898 – 1985), professeur à la Faculté de Droit d’Aix-en-Provence qui deviendra Directeur de l’IEJ en 1938 puis Doyen de la Faculté de Droit de 1962 à 1968, et le Député-Maire de Nice Jean Médecin (1890-1965), l’IEJ de Nice fut bien plus qu’un simple établissement d’enseignement du droit, il fut aussi réputé pour ses sessions d’été de Science Politique qui lui permirent d’acquérir une renommée internationale de 1954 à 1960.

FullSizeRender3

Archives Institut d’Études Juridiques – BU Droit – Le Doyen Trotabas accompagné de ses étudiants devant la Villa Passiflores, 195?

Témoins de cette époque, sont conservées au sein de la Bibliothèque Universitaire de Droit de Nice, d’une part, les publications de ces sessions d’études¹ autour des différents thèmes abordés : Le fédéralisme en 1954 (Salle de recherche, Cote : M32661) ; L’opinion publique en 1955 (Cote : M32662) ; Politique et technique en 1956 (Cote : M32663) ; La Défense nationale en 1957 (Cote :M32664) ; Les Affaires Étrangères en 1958 (Cote : M32665) ;  La laïcité en 1959 (Cote : M32666) et enfin La justice en 1960 (Cote : M32667) ; d’autre part les archives de la correspondance du Professeur Louis Trotabas (déposées à la bibliothèque universitaire sur la volonté du doyen Christian Vallar et du conseil de gestion de la Faculté de droit et de science politique), qui organisait ces sessions d’études.

Allant de 1954 à 1959, (l’année 1960 n’ayant pas été retrouvées car elle avait été organisée par le professeur Roger Aubenas, historien du droit (1907-1989)), les archives sont constituées principalement de la correspondance entre Louis Trotabas, les divers intervenants aux sessions (dont de nombreuses personnalités tel le Maréchal Juin ou Jean Monnet) et des étudiants du monde entier souhaitant participer à ces cours d’été.  On y trouve des lettres, télégrammes, cartes postales (mais aussi des photographies, croquis, manuscrits de publications) qui ont pour objet le déroulement des sessions : invitations de professeurs, l’attribution et demandes de bourses d’études à des étudiants des Instituts d’Études Politiques et de Facultés de Droit depuis la France, mais aussi de l’étranger, organisation matérielle des cours) et de sorties et activités autour de la découverte de Nice et de ses alentours.

Article rédigé par Ludovic Berté, dans le cadre du parcours professionnel du M2 « Histoire du Droit et conservation du patrimoine culturel »

¹ les publications de ces sessions d’études ont été publiées aux Presses Universitaires de France, dans la collection « Bibliothèque des centres d’études supérieures spécialisées » par le Centre de sciences politiques de l’IEJ de Nice.

1957-B12-lettre-marechal-Juin

Archives IEJ – BU Droit – Correspondance entre M. Alphone Juin, Marechal et le Pr TROTABAS concernant l’invitation, l’organisation et la participation de M. le Marechal Juin à la session d’études supérieures de Nice de 1957

B8-correspondance-Monnet-Trotabas

Archives IEJ – BU Droit – Correspondance entre M. Jean MONNET et le Pr TROTABAS concernant une invitation à participer à la session d’études supérieures de Nice de 1956

Les dessous de la salle de recherche : Cataloguer

0

En parallèle de l’installation du mobilier (relire le billet n°2) et de l’implantation des collections (relire le billet n°3), les bibliothécaires ont entrepris le signalement des fonds. Le signalement est la description bibliographique des ouvrages et des périodiques dans notre catalogue et dans le Sudoc (catalogue des BU françaises) afin de les rendre visibles pour les lecteurs, sur place et à distance.

Nous avons d’abord entrepris le signalement du fonds Trotabas. La majeure partie des ouvrages avait été cataloguée par l’ancien Centre de Documentation des masters et doctorants. Ce catalogue existant nous a facilité la tâche car nous avons pu nous appuyer sur les données existantes. Les données du catalogue de Centre de documentation sont réutilisées et versées dans notre catalogue. Il s’agit malgré tout d’un travail fastidieux : 8900 notices sont vérifiées et validées une à une.

Nous espérons signaler la majorité du fonds Trotabas d’ici courant 2014. Vous pouvez déjà trouver un échantillon de 300 ouvrages du fonds Trotabas dans notre outil de recherche, par exemple, Essais sur les lois de Carbonnier.

Pour les revues, plus de 120 titres ont été déménagés. Chaque revue a été examinée afin de vérifier si la collection est complète et quelles sont les années en notre possession. Afin de reconstituer des collections complètes, les collections du fonds Trotabas et celles de la BU Droit ont été comparées et fondues.
Ce travail étant achevé, vous pouvez trouver les revues dans notre outil de recherche. Par exemple, le Revue internationale de criminologie et de police technique et scientifique est disponible à partir de 1998, la revue Mémoires de la Société pour l’histoire du droit et des institutions des anciens pays bourguignons est en rayon de 1935 à 1996 et la Revue de la Société internationale d’histoire de la profession d’avocat, de 1988 à 1998.

catalogue papier de la Bibliothèque Maryse Carlin

catalogue papier de la Bibliothèque Maryse Carlin

Pour la Bibliothèque Maryse Carlin, il existe bien un catalogue mais un catalogue sur fiche. Les moins de 40 ans ont la chance de ne pas connaitre les catalogues sur fiche ! Il s’agit d’armoire avec de petits casiers remplis de petites fiches bristols. Sur chaque fiche bristol est décrit un livre, puis les fiches sont classées par auteurs, par titres et par sujet. (voir la photo) Nous n’allons pas réutiliser ce catalogue sur fiche, pour des raisons pratiques. Chaque livre devra donc être catalogué un à un, soit 1800 livres.

Nous vous rappelons que  les documents de la salle de recherche sont consultables sur place, à l’exception des livres du Fonds Doyen Trotabas qui sont empruntables pour une durée de 35 jours et à raison de 10 documents maximum (cumulables avec ceux empruntés à la BU).

Les dessous de la salle de recherche : Trier et classer

0

Parallèlement à l’installation des meubles et étagères, les collections de la Villa Passiflores ont été mises en place.

Le déménagement s’est déroulé en mai 2012, en un temps record, grâce à la coordination des équipes de la BU et des équipes techniques du campus. Lors du déménagement toutes les collections n’ont pas pu être installées en libre accès faute de place. La majeure partie de la Bibliothèque Maryse Carlin d’histoire du droit est restée en carton pendant un an. Elle est aujourd’hui librement consultable.

Le déménagement s’est poursuivi par un long travail d’identification, de tri, de classement et d’inventaire des ouvrages, qui a demandé un an de travail :

  • Identifier auxquels des 3 fonds (fonds patrimonial ou fonds Doyen L. Trotabas ou Bibliothèque M. Carlin) appartenaient les livres. Les ouvrages anciens et précieux ont été isolés et déplacés dans une réserve.
  • Trier : Les ouvrages d’économie ont été mis de côté afin de rejoindre la BU Saint Jean d’Angély. Les livres aux reliures les plus détériorées ont été retirés afin d’être réparés. Les thèses, mémoires et une sélection de manuels sont retournés à la Villa Passiflores dans la salle des chercheurs du laboratoire Ermes.
  • Classer : Les ouvrages du Fonds Doyen Trotabas, cotés en M et en US ont été reclassés. Des traités anciens, des sources et encyclopédies juridiques ont été retirés pour former une collection à part entière à l’entrée de la salle de recherche.
  • Récoler : Un inventaire du fonds Doyen Trotabas a été entrepris afin de préparer leur signalement dans le catalogue de la BU.
  • Équiper : les livres sont étiquetés et anti-volés.

Les périodiques font l’objet d’un travail spécifique : ils ont été recensés et triés afin de reconstituer des collections complètes en associant les collections du Fonds Doyen Trotabas et celles de la BU Droit.

N’hésitez pas à nous solliciter si vous ne trouvez pas les ouvrages et revues dont vous avez besoin !

Tri des collections

Tri des collections

Une infime partie des cartons vidés pendant le déménagement

Une infime partie des cartons vidés pendant le déménagement

La Bibliothèque Maryse Carlin, stockée temporairement en carton, est aujourd’hui totalement accessible en rayon

La Bibliothèque Maryse Carlin, stockée temporairement en carton, est aujourd’hui totalement accessible en rayon

Vue mer ou en sousplex : réserver une salle de travail en groupe

0

petite annonce

Vous avez besoin de préparer un exposé ? de répéter un oral ? de réviser à plusieurs ? Les BU disposent de salles de travail en groupe. Étudier à plusieurs dans les salles de travail génère du bruit et occasionne de la gêne pour vos voisins. Dans les salles de travail, vous pourrez parler librement.

A la BU Droit, vous pouvez réserver l’une des salles pour une durée de 2 ou 3 heures en vous présentant à l’accueil de la BU, la veille ou le matin même.
Pour réserver une salle, il suffit de respecter quelques règles :

  • Être au moins 3 étudiants
  • Présenter sa carte d’étudiant et remplir un formulaire
  • Réserver une seule plage horaire par journée

Nous vous conseillons les salles de travail 4 et 1 pour leur belle vue mer. Si vous êtes nombreux, les salles 2 et 3 ont l’avantage d’être très spacieuses mais sans fenêtre. Les salles 2,3 et 4 sont équipées d’un tableau noir et nous vous prêtons des craies. Si vous êtes en Master 2, une salle de travail vous est exclusivement réservée à l’étage. Enfin, les chercheurs (Master 2, doctorants et enseignants), disposent de 2 espaces : une salle de travail à l’étage ou la salle de recherche au sous-sol.

La BU Saint Jean d’Angély propose également une grande salle de travail en groupe qui peut accueillir simultanément jusqu’à 3 groupes de 6 personnes. Elle est accessible sur réservation au bureau d’accueil du rez-de-chaussée pour les étudiants de SHS de niveau L1 à M1, du lundi au vendredi de 10h à 18h.
En semaine, la salle du 2ème étage est réservée aux enseignants et étudiants à partir du Master 2 Recherche en économie, gestion et sociologie, ainsi qu’aux chercheurs de la MSH de 9h à 19h.

Et dans les BU Lettres, Sciences et Médecine, ça se passe comment ?

Les dessous de la salle de recherche : Meubler

0

Salle de recherche - BU DroitLa salle du sous-sol de la BU Droit a été réaménagée afin d’accueillir les collections déménagées de la Villa Passiflores (on vous raconte le début de l’histoire ici!)

Depuis le départ des collections d’économie-gestion vers la nouvelle bibliothèque de Saint Jean d’Angély en 2010, une partie de la salle SA0 était vide. Cet espace sombre et en déshérence avait besoin de nombreux aménagements pour devenir un lieu accueillant et chaleureux pour les étudiants avancés et chercheurs qui passent de longues heures à la BU.

Du mobilier a été acheté afin de créer un espace de travail propice à la recherche. Des chauffeuses oranges et grises invitent à la détente dans l’espace revues alors que des tables, équipées de prises pour les portables et de lampes, favorisent la réflexion. De nouvelles étagères ont été montées afin d’accueillir les collections. Des meubles à périodiques présentent la trentaine d’abonnements en cours.

Malgré les travaux d’installation, nous avons essayé de maintenir la salle ouverte. Cependant, lors des chantiers engendrant trop de bruit, la salle a été temporairement fermée.

Elle est réservée aux étudiants avancés à partir du Master 2, aux doctorants et aux enseignants-chercheurs. Nous espérons que vous appréciez de fréquenter cet espace aménagé spécialement pour vous !

Remonter