Vie des BU

services, collections…

Cet été, emportez un peu de la BU dans vos valises !

1

https://www.flickr.com/photos/skohlmann/10835813195 – Alexanderplatz by Sascha Kohlmann sur Flickr

Les cours et les partiels étant finis, vous avez bouclé vos valises et rejoint vos lieux de vacances ou vos jobs d’été… Dans votre valise, faites une petite place aux ressources de la BU !

Nous pensons aussi aux valeureux doctorants ou futurs élèves avocats qui étudient assidument à la BU tout l’été.

Alors que vous soyez loin ou que vous continuiez à nous fréquenter, les BU vous accompagnent pendant l’été :

  • Horaires et fermeture d’été

La BU Droit reste ouverte en horaires réduits (Lundi-vendredi de 9h à 17h) jusqu’au 24 juillet. Puis elle ferme le vendredi 24 juillet 2015 et rouvre le lundi 24 août 2015 à 9h. Voir le calendrier d’ouverture.

La BU Saint Jean d’Angély continue à vous accueillir plus longtemps : elle est ouverte en horaires réduits (Lundi-vendredi de 9h à 18h) jusqu’au vendredi 31 juillet . Elle ferme seulement 2 semaines : du vendredi 31 juillet (soir) au lundi 17 août 2015 (matin). Voir le calendrier d’ouverture.

  • Prêts d’été

La durée de prêt est rallongée. Si vous empruntez après le 29 Juin, vous pourrez rendre vos livres en septembre. Nous vous rappelons que vous pouvez emprunter jusqu’à 10 livres. Profitez-en pour emporter nos romans et BD à la plage !

  • Interruption du PEB  

Pour les doctorants et les chercheurs, les demandes de PEB s’arrêtent le 10 juillet et reprendront le 1er septembre à la BU Droit. Faites vos provisions de lecture en conséquence ! Attention, de nombreuses BU ferment leur service de PEB pendant cette période: ne faites pas vos demandes à la dernière minute…

  • Et toujours les ressources en ligne accessibles 24h/24 et 7j/7

Pensez aux ressources en ligne, accessibles 24h/24 et 7j/7, depuis chez vous ou votre lieu de vacances, grâce à vos codes Sésame. Pour se connecter, il est indispensable de s’authentifier via le site des BU. Vous avez accès à toutes les revues et les bases de données pour travailler comme en BU, à des articles de presse sur Factiva et à de nombreux ebooks. Vous trouverez même des romans sur Publie.net pour embarquer sur votre liseuse ou votre tablette à la plage !

Après une année bien remplie (parcourez donc les archives des billets pour vous remémorer nos activités et services), les rédacteurs du blog prennent une pause pour mieux vous retrouver à la rentrée.

Toute l’équipe des BU vous souhaite d’excellentes vacances et un bel été et espère vous retrouver toujours plus nombreux à la rentrée !

Quand le papier s’offre une seconde jeunesse

0

Si la modernité des BU aujourd’hui se réfère à l’importance de l’électronique par rapport au papier, il n’empêche que l’activité de reliure a toujours sa place en BU.

  • Mais la reliure, c’est quoi au juste ?

Attribué désormais à un prestataire extérieur, la reliure consiste à protéger, renforcer, agréger un certain nombre de documents papier. Dans notre jargon de bibliothécaire, on parle plus précisément de « train de reliure ».

Loin de l’activité ferroviaire ;-)), préparer un train de reliure, c’est avant tout s’occuper de nos collections courantes de périodiques. Les fascicules de certaines revues sont tout simplement reliés entre eux, afin de leur attribuer une couverture rigide, d’en faciliter la recherche, la manipulation et par là même, la conservation.

La BU Droit envoie encore de manière régulière des collections de périodiques à la reliure. C’est le cas notamment du Recueil Dalloz, de certains JCP, de la Gazette du Palais …

Mais la reliure ne concerne pas seulement nos collections courantes de périodiques.

La BU investit également dans la reliure au niveau de ses collections fragiles et précieuses de livres. En cela, elle participe d’une politique de conservation bien active.

Ainsi, en 2014, la BU Droit a entrepris des opérations de reliure d’ouvrages très abîmés provenant de la Villa Passiflores.

Avant

 

S

Après

1000 € ont été dépensés pour réparer des livres, selon une sélection rigoureuse dans le sens où il vaut parfois mieux racheter que de faire restaurer un document abîmé.

Sont reliés en priorité: les documents rares , présentant un intérêt scientifique et ou local avéré (histoire des Alpes maritimes, coutumes du Comté de Nice…), dédicacé par une personne connue (par exemple le Doyen Trotabas, etc).

Et au-delà de la reliure, mais toujours dans la volonté de préserver ses documents anciens, la BU Droit vient de terminer deux importants chantiers de conservation :

– dépoussiérage des archives de l’Institut d’Études Juridiques et de livres anciens en marge des commémorations des 50 ans de l’UNS
– documents fragiles ou abîmés déposés dans des boites de conservation spécialement conçues pour les collections de documents précieux ou les collections muséales.

La modernité des BU ne se repère pas seulement à l’aune de leur pratique du numérique mais aussi et d’autant plus par leur vigilance et leur savoir-faire quant à l’entretien et la conservation des documents imprimés proposés au public.

IUB ou comment Interroger Un Bibliothécaire

6

http://www.flickr.com/photos/leehaywood/4237636853/

Les bibliothèques universitaires ont toujours eu un service d’Aide au lecteur en présentiel.

Aujourd’hui, ce « bureau des renseignements » se dématérialise : il existe désormais en ligne, en voici sa charte.

La dématérialisation de ce service ne sert pas seulement à augmenter son champ d’action et à accompagner les usagers en dehors des murs de la bibliothèque.

La mise en place d’un service de renseignement à distance permet aussi et surtout de créer un espace d’échange et de communication caractéristique des bibliothèques.

Mais, IUB, c’est quoi concrètement ?

  • Une équipe de professionnels de la documentation là pour assurer une réponse, en 3 jours maximum

 Vous rêvez de questionner un bibliothécaire ?

Vous souhaitez interpeller un bibliothécaire ?

Ou tout simplement vous êtes perdu parmi les nombreuses pages web de notre université ?

N’hésitez pas : il vous suffit d’utiliser le formulaire en ligne visible sur chacune des pages web de notre bibliothèque.

iub

 

Depuis maintenant 2 ans que ce service fonctionne au sein de notre BU, nous répondons à plusieurs centaines de questions par an.

  • Des questions très pratiques : où est situé tel document, comment trouver une revue, ouvrages en retard, réservation d’une salle …
  • Questions plus techniques : accès suspendu à une base de données en ligne, problèmes de connexion ?
  • Questions davantage bibliographiques: trouver de la doctrine, jurisprudence, législation ? Une thèse à identifier ? Un sujet à cerner ? Un article de revue à lire ?

L’équipe d’IUB est aussi là pour orienter vers le service compétent de l’UNS.

IUB s’adresse à tous les usagers des différents campus en général et à n’importe qui cherchant des informations sur l’université en particulier.

Interroger un bibliothécaire c’est donc :

  • Solliciter l’aide d’un bibliothécaire sur n’importe quel sujet
  • S’assurer d’une réponse rapide
  • Correspondre, communiquer, trouver un lieu de parole

Ainsi, voilà comment les bibliothèques ont su garder, grâce à l’outil numérique et à un service innovant, cette faculté d’échange et de rencontre qui les caractérise depuis toujours.

Et voici quelques liens vers d’autres services (les plus connus) de réponses en ligne proposés par d’autres bibliothèques :

 

2015, l’année des 50 ans de l’UNS !

0

carte de voeux UNS 50 ans

2015 est l’année du cinquantième anniversaire de la création de l’Université de Nice, devenue université Nice Sophia Antipolis en 1989. Cette année sera donc l’occasion de célébrer l’histoire de l’UNS, dont le berceau se trouve… sur le campus Trotabas ! Le campus doit en effet son nom au doyen Louis Trotabas, qui est à l’origine de la création de l’Institut d’Etudes Juridiques en 1938 et qui sera le premier doyen de la faculté de droit de Nice.

A l’époque rattaché à l’université d’Aix-Marseille, l’IEJ s’installe dans la Villa Passiflores, qui fait toujours partie du campus aujourd’hui. Dès les années 1940, il est donc possible pour les étudiants niçois de préparer des études supérieures dans leur ville, même s’il leur faut encore aller passer leurs diplômes à Aix.

Aujourd’hui, l’UNS est devenue une université pluridisciplinaire qui compte 25 000 étudiants et 3000 personnels, présente sur l’ensemble du territoire des Alpes-Maritimes, avec douze campus implantés entre Menton et Cannes. Elle propose 275 diplômes de la licence au doctorat, des DUT et des diplômes d’ingénieurs…

L’UNS est donc devenue en cinquante ans un acteur majeur du territoire des Alpes-Maritimes. C’est l’occasion de venir redécouvrir votre université, au travers d’une exposition itinérante, « Histoires d’une université aujourd’hui », qui vous en apprendra sans doute beaucoup !

 

L’exposition est en ce moment visible dans le hall de la BU Droit, puis elle s’installera dans d’autres bibliothèques de l’université au fil de l’année.

 

 

Pour aller plus loin :

L’histoire du campus Valrose

Charlie Galibert. Initiation au tourisme éblouissant : guide de Nice par ses campus universitaires, 2012 : disponible dans plusieurs bibliothèques du réseau

Maryse Carlin. Nice, ville universitaire, Nice historique, Juillet-décembre 1990, n°2-3, pp.83-91 : disponible dans les BU Droit et Lettres

Les bonnes résolutions 2015 de la BU Droit

0
https://www.flickr.com/photos/artisrams/15108827418

https://www.flickr.com/photos/artisrams/15108827418

La BU Droit s’est fait une beauté pour 2015. Cette vieille dame s’entretient, renouvelle son matériel et se modernise pour demeurer un lieu d’étude et de convivialité accueillant et chaleureux.

  • Une salle de travail en groupe supplémentaire : Pendant longtemps, cette salle était un espace de stockage pour le matériel ou les collections en attente d’intégration. Vous pouvez désormais la réserver pour travailler à plusieurs, au même titre que les 4 autres salles. Vous pouvez réserver l’une des salles pour une durée de 2 ou 3 heures en vous présentant à l’accueil de la BU, la veille ou le matin même.
    Pour réserver une salle, il suffit de respecter quelques règles : être au moins 3 étudiants, présenter sa carte d’étudiant et remplir un formulaire, réserver une seule plage horaire par journée.

Attention, nous avons modifié la numérotation des salles pour conserver une cohérence et une continuité. La salle de l’étage est désormais la n°5.

  • Une meilleure couverture wifi. Les travaux réalisés fin décembre ont porté leurs fruits. Des bornes wifi supplémentaires ont été rajoutés à chaque étage. L’amélioration de la connexion wifi était une demande récurrente de votre part, vous avez été écouté.
  • Un système de sonorisation : La BU sera bientôt équipée d’un micro et de haut-parleur dans les salles. Il sera plus facile de vous faire passer des messages et de vous annoncer la fermeture de la BU. Ce sera la fin de la délicieuse sonnerie « tintintiiin tintintiiin » ! Ne soyez pas nostalgiques !
  • Les postes informatiques en salle de formation ont tous été renouvelés. La salle informatique a déjà 5 ans et elle est intensivement utilisée donc il devenait urgent de renouveler le parc informatique.
  • Le hall fait peu neuve. Exit le bureau des renseignements. En lieu et place, vous pourrez bientôt flâner dans l’espace d’exposition ou patienter sur les sièges aux couleurs pop. Cela reste le hall d’une BU où discrétion et chuchotements sont de rigueur ! Pour les renseignements, vous pouvez toujours vous adresser à l’accueil.

En espérant vous voir toujours aussi nombreux à la BU, toute l’équipe de la BU vous souhaite une excellente année 2015 et tous nos vœux de réussite pour vos examens.

Remonter