Retour sur la 5e Journée annuelle du réseau Paca/Nice (novembre 2017)

La 5e Journée du Centre Régional Sudoc-PS Paca/Nice s’est déroulée le jeudi 9 novembre dernier. Pour la 1ère fois le CR a « exporté » la rencontre hors de Nice, puisque nous étions reçus par la bibliothèque municipale « Villa Saint-Hilaire » de Grasse. Un grand merci à l’ensemble de l’équipe qui a travaillé avec enthousiasme et efficacité pour recevoir chaleureusement tous les participants !

La journée a rassemblé 49 personnes, venues de 20 établissements différents, de Monaco à Toulon.

La nouvelle convention signée avec l’ABES pour 2018-2020 a été présentée, avec les projets du Centre Régional organisés autour de deux axes : Animation du réseau et Valorisation des collections.

Chacun a ensuite pu assister à 3 ateliers d’information :

Ces 2 derniers ateliers sont liés à un travail que le CR prévoit de mettre en œuvre entre 2018 et 2020, visant à valoriser les collections de presse locale ancienne conservées dans les établissement du CR Paca/Nice (comme détaillé dans notre précédent billet sur la nouvelle convention triennale signée avec l’Abes).

La journée s’est terminée par la visite, au choix des participants, de l’un des 3 établissements grassois du CR : la Villa Saint-Hilaire (son récent réaménagement et ses collections patrimoniales d’exception), le Musée International de la Parfumerie et son centre de documentation, le Musée d’Art et d’Histoire de Provence et son centre de documentation.

Toute l’équipe du Centre Régional Paca/Nice espère vous retrouver nombreux lors de notre prochaine édition en 2018 !

Villa Saint-Hilaire, 9 novembre 2017 (Photo A. Pandelé)

 

Convention sur objectifs 2018-2020 du Sudoc-PS Paca/Nice

Tous les 3 ans le Centre Régional Sudoc-PS Paca/Nice sollicite le renouvellement de sa convention avec l’Abes. Il s’agit de présenter les projets que nous souhaitons porter au niveau local pour les 3 prochaines années et de demander la subvention qui nous permettra de les réaliser. Nous avons le plaisir de vous annoncer que la convention sur objectif 2018-2020 vient de recevoir sa validation !

Les projets que nous souhaitons mener à bien sont ambitieux. L’équipe du CR les présentera en détails lors de notre Journée annuelle le 9 novembre prochain.

2 axes principaux :

  • un axe « Animation« , qui comprend l’accompagnement des établissements du réseau dans le signalement de leurs collections (visites sur sites, formation des collègues à Colodus et autres outils), l’animation du réseau (blog, Journée annuelle) et son agrandissement grâce à une politique de prospection de nouveaux établissements.
  • un axe « Valorisation des collections » avec 3 projets liés : la création d’un outil en ligne de visualisation des données du Centre Régional, un travail de signalement spécifique sur les unicas de la région, ainsi que sur les périodiques locaux, permettant d’améliorer leur visibilité.

Ces projets ont été accueillis très favorablement par l’Abes qui a décidé d’accorder une subvention conséquente sur 3 ans pour leur réalisation, incluant l’embauche d’un.e contractuel.le de niveau B pendant 2 mois en 2020 pour améliorer la qualité des données bibliographiques des périodiques locaux et des unicas.

A partir du 9 novembre prochain nous solliciterons votre participation active pour définir avec précision les contours du corpus qui sera traité dans ce cadre.

Retrouvez les détails des actions prévues et leurs indicateurs dans la Convention triennale validée par l’Abes.

A suivre prochainement sur notre blog : un billet « bilan » de la Journée du 9 novembre, mais aussi une série de billets entièrement consacrés au futur outil de visualisation des données.

Busch Gardens Tampa, par Jeremy Thompson (Flickr, CC BY 2.0)

 

5e Journée du réseau SUDOC-PS Paca/Nice, le 9 novembre 2017

Villa Saint-Hilaire – Grasse

A vos agendas ! La 5e Journée des bibliothèques du réseau SUDOC-PS du Centre régional PACA/Nice aura lieu le jeudi 9 novembre 2017, de 9h30 à 16h30. Vous êtes cordialement invité.e.s à participer à cette journée d’information et d’échanges sur les actualités du Centre Régional et nos pratiques professionnelles.

Cette année nous sommes accueillis à la Villa Saint-Hilaire, bibliothèque du réseau municipal de la ville de Grasse, 1 impasse E. Boursier-Mougenot à Grasse. A noter : un transport en bus de tourisme sera organisé depuis Nice (pour celles/ceux qui choisiront un mode de transport individuel : plan d’accès. Parking payant à quelques minutes de la bibliothèque).

La matinée se déroulera sous forme d’ateliers thématiques, dans la Villa Saint-Hilaire. L’après-midi sera consacrée à la visite guidée, au choix, d’une des bibliothèques du réseau Sudoc-PS situées à Grasse : la Villa Saint-Hilaire (programme de la visite), le Musée International de la Parfumerie et son centre de documentation, ou le Musée d’Art et d’Histoire de Provence et son centre de documentation.

Déroulement de la journée :

7h45 : rendez-vous pour le départ en bus (lieu de rendez-vous dans Nice encore à déterminer)
9h30 : Accueil des participants à la Villa Saint-Hilaire autour d’un café et de viennoiseries
10h : Introduction de la Journée par le SCD de Nice et Yves Cruchet, directeur des Bibliothèques de Grasse
10h15 : Actualité du Centre Régional et projets à venir du réseau
10h45 – 13h : participation « tournante » à 3 ateliers thématiques (chacun participera aux 3 ateliers) : projet de valorisation des périodiques locaux, projet de développement d’un outil de visualisation des données, les services de Prêt entre bibliothèques.
13h : Pause déjeuner (buffet offert)
14h : Visite guidée au choix. Merci à chaque participant.e de signaler ses préférences via le formulaire en ligne.
16h30 : fin de la Journée. Retour vers Nice en bus organisé ou par mode de transport individuel.

Pour faciliter l’organisation de cette rencontre, merci de bien vouloir confirmer votre participation auprès de sudocps-scd@unice.fr avant le 6 octobre et de compléter le formulaire en ligne ci-dessus.

N’hésitez pas à nous contacter pour toute demande de renseignements complémentaires.

Des nouvelles de Colodus

Illustration Sudoc-Fil ABES

Colodus, l’application de l’Abes qui vous permet de gérer et mettre à jour le signalement de vos collections de périodiques dans Sudoc en toute autonomie, dispose d’une nouvelle interface depuis avril dernier. Nous avons tenu à faire le point sur les nouveautés proposées, bien que plusieurs d’entre vous se soient déjà emparés de l’outil.

La page Colodus de notre blog vient d’être mise à jour pour proposer le nouveau support de cours de l’Abes, très clair et complet. Un petit document complémentaire signale uniquement les nouveautés d’avril 2017.

Il n’y a pas de changements majeurs sur les fonctionnalités, mais plutôt des modifications « esthétiques » et ergonomiques. On peut noter notamment :

  • une nouvelle interface graphique
  • une meilleure organisation de l’information à l’écran
  • une ergonomie optimisée pour la gestion des exemplaires
  • des informations plus lisibles et mieux équilibrées à l’écran
  • des menus d’actions simples et mieux identifiés
  • des fonctions d’affichage et de gestion des exemplaires mieux organisées
  • une formulaire de saisie des données amélioré
  • un menu d’insertion de zones d’exemplaires plus accessible

Pour rappel : l’équipe du Sudoc-PS est disponible pour venir vous former à l’utilisation de Colodus dans votre établissement. N’hésitez pas à nous contacter par mail pour toute demande d’information.

 

Le Centre d’études sur la Seconde Guerre Mondiale entre dans le réseau

Entrée de la Maison des associations

Le 36 bis du boulevard Risso à Nice abrite depuis 1995 une Maison des Associations thématique autour de l’armée et la nation, la guerre, les anciens combattants, le devoir de mémoire. Parmi ces associations, un centre de documentation est spécifiquement dédié à la Seconde Guerre Mondiale. L’équipe du Sudoc-PS a eu le plaisir de visiter ce centre, qui rejoint à la fois le réseau des bibliothèques associées de la BMVR de Nice et le Sudoc-PS.

Le Centre d’études sur la Seconde Guerre Mondiale (C.E.SE.GU.MO) est géré et animé bénévolement par Thierry Breuil, président de cette association créée en 2011 dans le but de constituer un fonds documentaire spécialisé, mais aussi d’organiser des conférences thématiques proposées par des spécialistes. L’association organise également 1 fois par an un voyage sur un site historique lié à la Seconde Guerre Mondiale.

Le fonds documentaire est composé d’environ 800 livres, 2 abonnements à des revues très spécialisées et de qualité, mais aussi des archives personnelles (veuves de guerre, STO, etc) et des journaux d’époque. Une cinquantaine de revues sont conservées, et dépouillées par Thierry Breuil selon un système de mots-clés personnel. Le Centre dispose d’un budget d’acquisition pour faire vivre le fonds. Il accepte également les dons choisis.

Permanence C.E.SE.GU.MO

Parmi les livres on trouve aussi bien des ouvrages récents que des classiques, permettant d’étudier l’évolution de la perception du sujet au fil du temps. Ils abordent tous les thèmes liés à la Seconde Guerre Mondiale : matériel de guerre, nazisme, camps de concentration, biographies, etc. Des bandes dessinées sont également à disposition, notamment pour servir de base à des ateliers accueillant des classes.

Avec l’aide de Michèle Gonin (BMVR de Nice), Thierry Breuil apprend à traiter les documents dans le catalogue de la BMVR afin d’offrir une meilleure visibilité au fonds.

Informations pratiques : le Centre est ouvert à tous les vendredis après-midi, mais aussi sur rendez-vous. Il participe au Service du Prêt entre bibliothèques (PEB). Le prêt d’ouvrages et la constitution de dossiers documentaires est réservé aux adhérents de l’association (cotisation annuelle 10€).

 

 

Bienvenue au Centre International d’Art contemporain de Carros

Le réseau Sudoc-PS PACA/Nice a le plaisir d’accueillir un nouvel établissement : le Centre de documentation du CIAC (Centre International d’Art contemporain), installé dans le Château de Carros Village. Pour accéder à la salle de consultation des collections documentaires du CIAC, il faut tout d’abord parcourir les vastes salles rénovées du Château, où les expositions temporaires d’artistes contemporains côtoient les collections permanentes du musée.

Neal Beggs, CIAC-Carros (2013). Crédits photo CIAC

L’équipe du Sudoc-PS a rendu visite à Claire Quaroni, responsable du Centre de documentation, documentaliste spécialisée et experte dans l’Art contemporain. Elle travaille dans ce centre depuis 1999. Elle a ainsi connu les deux chantiers de rénovation du Château (1998 et 2007) qui font aujourd’hui de ce Centre d’art un magnifique lieu d’exposition et de conservation de ressources documentaires.

Le précédent Directeur du Centre, M. Frédéric Altmann, a fait don de ses archives personnelles, composées notamment de catalogues d’expositions d’artistes régionaux et d’exemplaires de revues rares. Les collections du centre de documentation sont ainsi riches de nombreux catalogues d’expositions, mais aussi de monographies reçues en don ou acquises via une politique d’achat active, tout particulièrement autour des parcours des artistes, et des ouvrages plus généraux sur l’art. On trouve également des dossiers de presse, des photographies, archives, etc. Environ 8000 documents sont aujourd’hui recensés dans un catalogue informatisé.

Par ailleurs, Claire Quaroni fournit un travail méticuleux sur la constitution de dossiers d’artistes (lettres, articles de presse, cartons d’invitation, photos…).

Les périodiques ont également leur place, avec 6 abonnements vivants, mais aussi d’autres titres conservés qui feront l’objet d’un inventaire afin d’enrichir le catalogue national Sudoc.

L’entrée du centre est libre et gratuite, avec une salle de travail et un photocopieur à disposition du public. Claire Quaroni, parfaite connaisseuse des collections du centre, fournira une aide précieuse dans la recherche documentaire.

L’offre d’accueil est complétée par un Service des publics géré par Christine Enet Lopez, qui organise des visites d’expositions, des ateliers d’arts plastiques, l’accueil de classes, la préparation de dossiers pédagogiques, etc.

Merci à Claire Quaroni et Christine Enet Lopez de nous avoir fait découvrir ce lieu entre histoire et innovation artistique.

CIAC Carros (façade sud). Crédits photo CIAC

 

Le rapport d’activité 2016, les objectifs 2017, et plus loin encore…

Dentro & Fuori / Recursion, Aldo Cavini Benedetti (Flickr, CC-BY-NC-SA)

Dans le cadre de la convention sur objectifs Sudoc-PS signée avec l’ABES, un rapport d’activité est rédigé chaque année. Vous pouvez consulter ici le rapport d’activité 2016.

Les points forts présentés dans ce rapport sont :

  • les déplacements sur site plus nombreux, donnant lieu à la rédaction de billets de présentation des établissements du réseau sur notre blog
  • la promotion et l’utilisation toujours plus importante au sein du réseau des outils de l’Abes via des actions de communication et de formation : Colodus, et le circuit CIDEMIS
  • la 4e Journée annuelle du Réseau : organisée à la Bibliothèque diocésaine de Nice le 4 novembre 2016 (48 participants, représentants 35 bibliothèques du réseau), sur les thèmes de la conservation partagée, et des échanges et dons de périodiques
  • une hausse de l’activité de signalement des collections, avec notamment une centaine d’unica supplémentaires signalés dans le réseau PACA/Nice

Le rapport présente également les objectifs pour 2017 :

  • développer un outil de visualisation des collections permettant d’analyser les collections signalées par le CR
  • mettre l’accent sur le travail de prospection, avec l’objectif de faire entrer au moins 2 établissements supplémentaires dans le réseau en 2017
  • pérenniser les activités actuelles du CR, notamment les visites et formations sur site, et l’animation du blog
  • renouveler la Journée annuelle du réseau avec un nouveau format (ateliers) en novembre 2017

Le rapport d’activité se conclut avec l’esquisse des axes de travail envisagés pour la convention triennale 2018-2020. Nous espérons pouvoir proposer un outil accessible en ligne, doté d’un moteur de recherche, qui permettra l’analyse des collections des bibliothèques du CR. A l’aide de cet outil nous souhaitons tout particulièrement faire un état des lieux des périodiques locaux conservés dans le réseau Sudoc-PS PACA/Nice.

Merci à toutes et à tous pour votre participation active au réseau Sudoc-PS PACA/Nice !

 

Visite à la Tête Carrée

Portrait. Thomas Leth-Olsen (Flickr, CC BY 2.0).

La fameuse Tête Carrée sculptée par Sacha Sosno est l’une des vues les plus emblématiques de Nice. Mais tout le monde ne sait pas qu’elle abrite les bureaux de notre Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale (BMVR) ! C’est là que s’effectue une grosse partie du travail interne. On y trouve notamment le service des périodiques et références, composé de 9 personnes, dirigé depuis peu par Brigitte Sagot et son adjointe Valérie Ammirati. Notre équipe a eu le plaisir de les rencontrer en janvier dernier.

Le signalement des collections conservées est la mission principale du service : au niveau local dans leur système de gestion Aloès, mais aussi au niveau international via le Sudoc. Pour cela l’équipe utilise l’application Colodus, et a totalement abandonné l’utilisation de WinibW qu’elle utilisait auparavant. La mise à jour régulière des mentions de lacunes est une priorité, d’autant que la BMVR est Pôle de conservation au niveau régional pour un certain nombre de revues.

Comme on peut l’imaginer, la BMVR est un partenaire privilégié pour le Centre Régional Sudoc-PS PACA/Nice. Riche de 529 abonnements vivants, tête de réseau pour un nombre important de bibliothèques associées, la BMVR a depuis de nombreuses années tissé des liens rapprochés avec nos services de signalement des périodiques en BU. Elle entretient aussi une activité soutenue dans la réception et le traitement de dons. C’est ainsi que la médiathèque de Draguignan doit donner 85 mètres linéaires d’exemplaires de périodiques. La BMVR a également été démarchée par la médiathèque de Monaco pour un nombre conséquent de périodiques.

Cette année, le service des périodiques de la BMVR travaille à un projet ambitieux : le réaménagement complet des espaces dévolus aux revues dans la bibliothèque ! Saluons ce dynamisme, qui vise à permettre une meilleure visibilité des revues, un signalement plus élaboré, et des animations ciblées autour des périodiques avec des écoles primaires et des collèges.

Nous ne manquerons pas de visiter ce nouvel espace lorsqu’il sera mis en place !

 

La bibliothèque du Jardin botanique de Nice

En novembre dernier l’équipe du Centre régional Sudoc-PS a visité la bibliothèque du Jardin botanique de Nice. Nous avons rencontré Agathe Pharisien qui gère la bibliothèque au quotidien sous le direction de Jean-Michel Meuriot, présent depuis de nombreuses années.

Agathe a évoqué son parcours et le périmètre de son poste : « Je ne suis pas diplômée dans le domaine de la documentation. A la base mon poste au sein du jardin est porté sur le côté administratif, alors je bénéficie de l’aide d’Elise Carbou, Assistante de Conservation à la Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale de Nice, qui vient régulièrement m’aider sur place. Aussi, Je me suis inscrite à plusieurs formations pour me sentir plus confiante et efficace dans ce rôle qui me tient à cœur, celui de mettre en ordre et en valeur les ressources documentaires du jardin. »

Agathe Pharisien organise une collection de périodiques à caractère scientifique, essentiellement autour de la botanique, et plus largement les sciences naturelles. Les collections proviennent du monde entier, pour la plupart en français mais aussi en langues étrangères (anglais, espagnol, japonais, etc). Elle fait depuis plusieurs mois un gros travail d’inventaire, de suivi et de mise à jour des états de collection. 50 titres sont actuellement signalés dans le Sudoc, ce qui représente environ la moitié des revues possédées.

Par ailleurs, l’établissement traite de nombreux dons d’ouvrages de plusieurs bibliothèques, la BMVR de Nice et le Parc Phoenix notamment (2000 monographies environ, en cours de signalement par Elise Carbou).

La bibliothèque possède des collections bien spécifiques tels des herbiers, avec des dizaines de milliers d’échantillons. Également, la bibliothèque participe activement à un réseau d’échanges internationaux de graines, ce qui permet un enrichissement des collections vivantes du Jardin botanique. Elle édite pour cela un Index Seminum, catalogue bisannuel des graines proposées à l’échange.

L’établissement est une bibliothèque associée de la BMVR, signalant à ce titre ses collections dans son catalogue commun. Pour aller plus loin, la BMVR propose un historique et une présentation détaillée de cette bibliothèque et ses collections via son site web.

Jardin botanique – Nice (Photo A. Pharisien)

 

C’était à la Une il y a 100 ans

Quelles informations faisaient la une des journaux français il y a 100 ans ? Si la curiosité vous titille, Gallica (bibliothèque numérique de la Bibliothèque national de France) vous donne la réponse en quelques clics ! Il suffit de vous rendre sur la page d’accueil de Gallica : le bouton « Unes du jour il y a 100 ans » se trouve en bas à gauche sur la page d’accueil, sous les boutons « A la Une » et « Collections ». D’un clic, vous accédez au carrousel présentant les titres de presse disponibles, à la date du jour il y a un siècle.

La lecture de ces unes nous plonge dans le quotidien de cette époque troublée. En ce 26 janvier 1917, l’actualité politique en lien avec la guerre est omniprésente. Les propositions du Président américain Wilson en faveur de pourparlers avec l’Allemagne pour ramener la paix en Europe sont largement commentées. Bien sûr les journalistes ne savent pas que quelques mois plus tard, le 2 avril 1917, Wilson engagera son pays dans la guerre.

La Grande Histoire côtoie la « petite »… Un article à la une du Petit Parisien se préoccupe du sort des soldats cantonnés au front et confrontés aux rigueurs de l’hiver, relatant les problèmes d’approvisionnement en couvertures et brodequins. Dans Le Journal, on peut lire un article consacré à la « chasse au charbon » dans un Paris en pleine pénurie alors qu’il fait -10°. Un autre commente le tout nouveau décret qui limite à 2 le nombre de plats qui peuvent être servis dans les restaurant, dans le souci de limiter le gaspillage de nourriture.

L’ensemble de la publication est numérisée. On peut ainsi suivre les romans en feuilletons, largement publiés dans tous les journaux à cette époque (Sans famille, d’Hector Malot, est dans L’Action française). On découvre aussi des publicités qui nous laissent perplexes, proposant des remèdes douteux pour guérir petits et gros soucis de santé, voire carrément la syphilis avec des gouttes…

Haut de page